Saltar a continguts

Ass. Triangle Blau

Navegació

Menú principal

Activitats diverses recomanades

20/05/2016
Activitats 2016 dins el projecte "Démocrates des Pyrénées-Orientales et Républicains Espagnols 1936 / 1975"

 

Démocrates des Pyrénées-Orientales et Républicains Espagnols 1936 / 1975

Il va y avoir 80 ans, les fascistes, après s’être imposés en Italie et en Allemagne, s’attaquèrent à la jeune République espagnole en appuyant le coup d’état militaire des généraux Mola, Quiepo de Llano et Franco.

Dès l’annonce du putsch en Espagne, trois cérétans, Jean Darne. Jean Costa et Jacques Piquemal, gagnèrent  Barcelone et s’engagèrent dans les milices antifascistes. Jean Darne fut tué, le 1°septembre 1936, à « Puerto Rojo » en tentant de chasser les factieux l’ile de Minorque.

Ils retrouvèrent dans  les rangs des milices antifascistes, nombre de sportifs européens qui avaient afflué à Barcelone pour participer aux Olympiades populaires organisées en opposition à l’organisation des Jeux olympiques d’été qui devaient se tenir, en août 1936, dans la capitale du III° Reich. Ces Olympiades populaires n’eurent jamais lieu : elles devaient débuter le 19 juillet  mais, le 18 éclata, le coup d’état militaire.

Le 4 août, Jean Rou, dirigeant de la Quatrième Internationale natif de Prades, arriva à Barcelone avec pour mandat d’aider à la création d’une brigade du Mouvement Ouvrier Internationaliste.

Par ailleurs, le 17 juillet 1936, André Tourné, jeune maraicher de Villelongue-de-la-Salanque et dirigeant départemental des JC,  était à Madrid avec une délégation de la Jeunesse Communiste invitée à participer à un rassemblement international de la Jeunesse. Il s’engagea aussitôt dans les milices antifascistes et participa à la défense de Madrid, en particulier dans le secteur de la cité universitaire.

 

Le Travailleur Catalan lancé par la Région catalane du Parti Communiste au cours de l’été 1936, fut en première ligne pour défendre la jeune République espagnole.

Au début d’octobre 1936, les Jeunesses Laïques et Républicaines accueillirent dans leur colonie de la  Mauresque à Port-Vendres une centaine d’enfants évacués d’Irun, ville qui venait de tomber aux mains des franquistes.

Au cours de l’automne 1936, la CGT et la Ligue des Droits de l’Homme créèrent le Comité d’Accueil aux Enfants d’Espagne qui ouvrit, début 1937, deux centres de « triage », à Port-Vendres et Prats-de-Mollo, premièr havre de paix pour les enfants espagnols.

La précocité et l’importance de l’aide des démocrates de notre département aux Républicains espagnols, aide qui ne se démentira pas jusqu’à la mort de Franco en 1975,  méritent un important travail historique et mémoriel. Pour commémorer le 80° anniversaire du déclanchement de la guerre d’Espagne, nous avons établi le programme suivant :

 

I) 1° & 2 Juillet au Boucal du Tech : 80° anniversaire de l’Olimpiada popular de Barcelone 

Le lancement de ce travail aura lieu les 1° et 2 juillet prochain lors de la fête du Travailleur Catalan au Boucal du Tech à l’occasion du 80° anniversaire de l’Olimpiada popular de Barcelone :

a) la traditionnelle course pédestre sera placée sous l’égide de cet anniversaire.

- la ligne de départ/d’arrivée pourrait être marquée par 2 gegants

- le départ et la remise des prix pourraient être fait par des élus de Catalogne et des Pyrénées-Orientales

b) une exposition sur l’Olimpiada popular de Barcelone réalisée par

c) L’Olimpiada popular aurait dû être une semana popular d’esport i de folklore. Aussi, en plus de gegants, il serait bon que la remise des prix soit marquée par la présence d’une colla castellera.

 

II) 1° Septembre à Céret : 80° anniversaire de la mort de Jean Darne

Ce sera l’occasion  d’évoquer  non seulement trois combattants antifasciste de  la  première heure (Jean Darne. Jean Costa et Jacques Piquemal) mais aussi

 - l’activité de la section cérétane du Secours  populaire de France en faveur de la population espagnole ;

 - , la continuité du combat antifasciste entre l’Espagne et la France occupée : Jacques Piquemal devint, à partir de l’automne 1936, un des passeurs cérétans les plus actifs du Comité d’aide à l’Espagne républicaine, puis il fut un des  passeurs les plus remarquables des Pyrénées-Orientales pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

III) Octobre à La Mauresque (Port-Vendres) : 80° anniversaire de l’accueil des enfants d’Irun : Conférence sur les Jeunesses Laïques et Républicaines, mouvement né du combat des partisans du capitaine Dreyfus contre la xénophobie et l’antisémitisme.

 

 

IV) 22 octobre : 80° anniversaire du premier départ de volontaires des Brigades Internationales de la gare d’Austerlitz à Paris pour Perpignan :

- A Villelongue-de-la-Salanque, hommage à André Tourné

 - A Perpignan, débat sur « l’engagement internationaliste d’hier et d’aujourd’hui. »

 

V) Novembre à Ille-sur-Têt: Dans cette ville où est vivace la mémoire des républicains espagnols des GTE qui, après les inondations de 1940, ont reconstruit les canaux d'arrosage, projection du film : «l’Olimpiada popular de Barcelone » 

 

VI) Novembre à Prades : conférence de Pierre Chevalier sur Jean Rous